gec-3Dans le cadre de nos journées d’esprit d’école, intitulées nos journées GEC, les élèves de l’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier de Toronto se sont rassemblés pour vivre une activité qui avait comme thème « Je suis bien à GEC ». En préparation à l’activité, nous avions sélectionné des comportements cœurs qui contribuent au fait qu’une personne se sente bien à l’école. Les comportements cœurs ciblés étaient le partage, l’entraide, l’empathie et le respect.

Cette année à GEC, nous avons comme but de tisser davantage des liens d’amitiés et de collaboration entre les différents cycles afin de créer un esprit de famille et un climat d’appartenance au sein de notre école. Nous croyons qu’un climat sain et sécurisant contribuera grandement à la prévention de l’intimidation entre les élèves. Dans ce but, nous avons créé des partenariats entre les classes de l’école qui dureront toute l’année afin d’approfondir la relation entre les deux classes.

Dans le cadre du thème, les élèves étaient invités à créer un visuel pour représenter le comportement cœur donné qui fait en sorte qu’on se sent bien dans notre école. Ils devaient discuter ensemble de la signification des comportements cœurs et des contextes dans lesquels on pourrait les vivre à l’école. Avec leurs partenaires, ils avaient l’option de dessiner, de peindre, de faire un collage ou toutes autres idées de représentation visuelle pour expliquer le comportement cœur.

L’activité fut un grand succès et toutes les classes furent ravies d’avoir travaillé avec leurs classes partenaires. L’engagement de la part de tous les élèves était hors pair. Les plus grands ont exprimé que c’était amusant de travailler avec les plus petits et ils ont aimé rencontrer de nouveaux amis. Ils ont été agréablement surpris par le fait que les plus jeunes étaient si curieux, attentifs et motivés face à la tâche. Ils ont même affirmé que les plus jeunes semblaient réellement les admirer et vouloir les suivre, ce qui leur a fait constater l’importance d’être de bons modèles pour eux, autant au plan académique que social et affectif.

Bref, l’activité ne fut que le début d’une campagne de prévention de l’intimidation au sein de l’école GEC. Cependant, nous croyons déjà être partis sur le bon pied et nous sommes confiants que cet esprit de camaraderie, de collaboration et de respect se poursuivra tout au long de l’année.

gec-1